• Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures

  • Mélanie Bourlon – Sculptures Papier maché – Death

    Mélanie Bourlon - Sculptures Papier maché - Death

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures Cerf

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures Cerf

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures – le petit chaperon rouge

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures - le petit chaperon rouge

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures chat

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures chat

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures chat

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures chat

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures corset

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures corset

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures – Jaguarde

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures - Jaguarde

  • Mélanie Bourlon – Papier maché sculptures – Jeune Loup papier

    Mélanie Bourlon - Papier maché sculptures - Jeune Loup papier

  • Mélanie Bourlon – Lievre blanc – sculpture papier maché

    Mélanie Bourlon - Lievre blanc - sculpture papier maché

Les magnifiques Papiers-Mâchés de Melanie Bourlon

Les magnifiques Papiers-Mâchés de Melanie Bourlon. (Isère – FR)
Artiste autodidacte, Mélanie Bourlon travaille depuis 8 ans le papier pour en faire éclore lion lynx, ours ou vache dans sa boutique atelier qui a pignon sur rue aux Avenières en Isère. Elle partage bien volontiers sa passion et anime des ateliers.

Mélanie Bourlon - Sculptures Papier maché - Death

Mélanie Bourlon – Sculptures Papier maché – Death

Le travail de Mélanie Bourlon s’inscrit dans une démarche de simplicité, au sens noble du terme. 
Elle cultive un jardin où l’être prend le pas sur l’avoir au travers d’un bestiaire qui égrène des traits humains qui se réconcilient avec la nature. 
Le choix de matières dites pauvresbrutes, ou peu onéreuses, qu’elle glane et récupère puis détourne, illustre son univers de fables dans lequel elle se jour des modes et des époques toujours dans un soucis d’esthétique, du beau, fait avec peu de choses
Le motif, qu’il soit animal ou végétal, travaillé grandeur nature connait une renaissance, une revisite naturaliste.
L’habit, ici, ne fait pas l’âne.

Comments

Laisser un Commentaire

Are you human ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir