Berlinde de Bruyckere - expo 2014

Berlinde de Bruyckere & Philippe Vandenberg – Il me faut tout oublier

Berlinde de Bruyckere & Philippe Vandenberg – Il me faut tout oublier

Berlinde de Bruyckere, quant à elle, réactualise ici un thème fréquent de la mythologie : celui de la métamorphose de l’humain en végétal. Mais c’est un processus inverse qui s’opère : l’arbre se métamorphose, par le travail de sculpture, en un corps vivant et souffrant. Le procédé du moulage à la cire, caractéristique de la pratique de l’artiste, révèle l’écorce dans ses moindres détails. Mais la palette de tons rose et chair, les membres noueux renvoient étonnamment à une morphologie humaine; les branchages s’apparentent à des os, des muscles, des tendons, des veines, de la chair, de la peau. La fragilité des êtres, de même que les thématiques du grand amour, de sa quête et de sa perte, affleure et émeut.

du 13 février au 11 mai 2014

à la Maison Rouge / Fondation Antoine de Galbert
10 Boulevard de la Bastille
75012 Paris


Berlinde De Bruyckere et Philippe Vandenberg… par lamaisonrouge

Berlinde de Bruyckere, à La maison rouge fondation Antoine de Galbert.

Berlinde de Bruyckere, à La maison rouge fondation Antoine de Galbert.

Comments

Laisser un Commentaire

Are you human ? * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir