Tous les articles tagués photographe

80 Articles

Génocide marin

Génocide marin..

Brian Skerry - photographe sous-marin

Southern Right Whale, (Eubalaena australis) approaches Brian Skerry’s assistant underwater off the Auckland Islands, New Zealand (sub Antarctic islands).

Brian Skerry photographie la vie au-dessus et au-dessous des vagues – comme il le dit, il shoot à la fois l’horreur et la magie de l’océan.
Dans cette vidéo, Brian Skerry montre au travers de ses photos la beauté des créatures qui vivent dans l’océan ainsi que l’horreur de l’intervention humaine, qu’elle soit passive ou active.

“Photographer Brian Skerry shoots life above and below the waves – as he puts it, both the horror and the magic of the ocean. Sharing amazing, intimate shots of undersea creatures, he shows how powerful images can help make change.”

  • 30/06/2016 : L’Union européenne interdit la pêche en eaux profondes au-delà de 800 mètres. Après quatre années d’intenses négociations, le sort des poissons d’eau profonde et de leurs écosytèmes a enfin été pris en compte. Jeudi 30 juin, les trois institutions de l’Union européenne (UE) – la Commission de Bruxelles, le conseil des ministres de la pêche et le Parlement – ont conclu un accord sur ce mode de prise très contesté.
    Lire l’article

The ocean’s glory — and horror (source)

  • Joel Peter Witkin photography
  • Joel Peter Witkin photography – The World Is Not Enough
  • Joel Peter Witkin photography – Portrait
  • Joel Peter Witkin photography – Night in a small town
  • Joel Peter Witkin photography – Le baiser
  • Joel Peter Witkin photography
  • Joel Peter Witkin photography – Face of A Woman, 2004
  • Joel Peter Witkin photography
  • Joel Peter Witkin photography

Joel Peter Witkin photography

Joel Peter Witkin photography – né le  à Brooklyn, New York, il vit et travaille à Albuquerque (Nouveau-Mexique).

Joel Peter Witkin photography - Le baiser

Joel Peter Witkin photography – Le baiser

Witkin est témoin à l’age de six ans d’un accident de voiture prémonitoire de son univers photographique : la tête coupée d’une petite fille roule à ses pieds. Dès l’âge de 16 ans, Witkin prend en photo des personnes au physique hors-normes. Il étudie la sculpture et obtient une licence de beaux-arts en 1974.

Joel Peter Witkin est fasciné par les êtres aux caractéristiques physiques étranges, difformes et singulières, qu’il recrute par petites annonces pour créer ses photos. Celles-ci sont des mises en scène soignées de portraits de personnes mêlées à des objets dans un assemblage baroque et hétéroclite. Les photos sont souvent retravaillées (griffures sur le négatif, traitements chimiques, maculage, etc.). Witkin crée une ambiance qui renforce l’aspect morbide des sujets et la poésie de la prise de vue. Pour l’exposition de la BnF en 2012, les photographies sont ainsi confrontées à des estampes anciennes (issues du même département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France) autour des thèmes du corps, du nu, de la mort et de l’étrange. (Source txt : wikipedia)

EnregistrerEnregistrer

  • Roberto Kusterle – photo manipulation- lo schermitore solitario
  • Roberto Kusterle – photo manipulation- il coro muto
  • Roberto Kusterle – photo manipulation – le ali dei sogni
  • Roberto Kusterle respiro profondo – photo manipulation
  • Roberto Kusterle il capro impotente 1993
  • Roberto Kusterle – la carezza di Bruges – Digital art
  • Roberto Kusterle – photo manipulation
  • Roberto Kusterle – photo manipulation- pudore della luce 2002
  • Roberto Kusterle – photo manipulation- la maschera bianca

Roberto Kusterle – photo manipulation

Roberto Kusterle – photo manipulation (Italie – 1948)

Roberto Kusterle – la carezza di Bruges – Digital art

  • David Lloyd – photo lionne wild life
  • David Lloyd – photography elephant wild life
  • David Lloyd – photo lion
  • David Lloyd – photo lion
  • David Lloyd – photo lion
  • David Lloyd – photo lion kenya
  • David Lloyd – photo hyenne
  • David Lloyd – photo lion
  • David Lloyd – lionceau photographie
  • David Lloyd Wildlife Photography – The boss

David Lloyd Wild Life Photography

David Lloyd Wild Life Photography, living in UK. Commended in Wildlife Photographer of the year in 2011 and 2014, Highly Honoured in Natures Best 2012 and thrice in 2014

David Lloyd - photo lion

  • Alexia Sinclair – FIELDS OF LAVENDER photography
  • Alexia Sinclair – THE SECRET GARDEN
  • Alexia Sinclair – THE PERFUMED GARDEN
  • Alexia Sinclair – THE LABYRINTH
  • Alexia Sinclair – THE GROVE OF VENUS
  • Alexia Sinclair – PORCELAIN PETALS, 2015
  • Alexia Sinclair – PERFUMIER’S ROSE photography
  • Alexia Sinclair – Macbeth

Theatral photographer artist / Alexia Sinclair

Theatral photographer artist / Alexia Sinclair – Award winning Australian Artist and Photographer. Her distinct style is easily recognisable and highly original. Using a visual narrative to seduce her audience with each photographic feast, Sinclair’s art is dark and seductive, baroque and symbolic. Her multilayered photographs subtly present contemporary notions of fashion and beauty through innovative digital media, whilst restoring antique notions of classicism, elegance and luxury.

Alexia Sinclair - PORCELAIN PETALS, 2015

Alexia Sinclair – PORCELAIN PETALS, 2015

EnregistrerEnregistrer

Quoi ! t’as pas encore signé la pétition contre les discriminations administratives des designers indépendants ?

Quoi ! t’as pas encore signé la pétition contre les discriminations administratives des designers indépendants ?

AFD - Pétition droits designers

Extrait :

Quelle valeur la France veut-elle donner à ses designers ?

Pourquoi aucune part de création n’est pas de facto reconnue au design ? Cette discipline, qui compte peu de salariés, est pratiquée en société et par des indépendants qui n’ont pas de statut adapté à sa nature précaire. Comme dans le cinéma, si quelques-uns s’en sortent très bien, la majorité survit grâce à une activité pluridisciplinaire qui fait appel à la conception d’objet, d’interactivité, d’espace, d’installation, de scénographie, de graphisme, de photographie… et/ou enseignement. Les designers sont rémunérés en droits d’auteur, une fois l’objet commercialisé. Des cessions d’exploitation, peuvent être octroyées, uniquement si le projet est allé à son terme.

Pétition pour la fin de la discrimination administrative des designers-auteurs indépendants :

  • L’activité de design graphique et design textile regroupe une part prépondérante des cotisants au régime spécial des artistes auteurs (source IRCEC).
  • L’attitude discriminatoire de la commission professionnelle de la MDA a déjà été sanctionnée par une décision de la cour de cassation en 2014.
  • L’avis de la commission concernant les activités de design est pris en opposition avec l’AFD, seule organisation représentative puisque forte de près de 1800 membres.

Face à cette situation de fait :

  1. Nous réclamons la réintégration immédiate des designers exclus du régime.
  2. Nous réclamons la mise en conformité du statut des auteurs en France, incluant les designers, avec le statut de l’artiste en Europe.
  3. Nous réclamons que cessent les inégalités de traitement des droits sociaux entre auteurs.
  4. Nous réclamons la représentativité proportionnelle de l’AFD au sein du conseil d’administration du régime des artistes auteurs quelle que soit son évolution de structure (fusion MDA Agessa…)
  5. Nous dénonçons les dérives sectaires cautionnées par le ministère des Affaires sociales qui fait barrage à l’actualisation du régime sans aucune base légale en brandissant un épouvantail de pacotille sur des chiffres extravagants de coût social de l’accès des designers au régime.
  6. À défaut de mise en œuvre rapide d’un accès équitable des designers au régime des auteurs, faire scission avec le système archaïque actuel de la MDA et créer une commission spécifique aux activités de design dans le régime (à l’égale de celle de la photographie à l’Agessa).
  7. En dernier ressort, faire la grève des cotisations afin de démontrer le poids économique de l’activité d’auteur des designers dans le régime spécial des artistes auteurs.
  • Jarek Kubicki – photo-manipulations
  • Jarek Kubicki – photomanipulations
  • Jarek Kubicki – photomanipulations – print
  • Jarek Kubicki – photomanipulations – print
  • Jarek Kubicki – photo-manipulations
  • Jarek Kubicki – photomanipulations
  • Jarek Kubicki – photomanipulations
  • Jarek Kubicki – photomanipulations – Veins serie
  • Jarek kubicki – surreal portrait
  • Jarek Kubicki – surreal illustrations
  • Jarek Kubicki – photo-manipulations
  • Jarek Kubicki – photo-manipulations

Jarek Kubicki – photomanipulations

Jarek Kubicki – photomanipulations. Artist, photographer and webdesigner – winner of many prestigious awards in the internet creation field, graduated from Fine Arts Highschool in Gdynia, and Academy of Fine Arts in Gdańsk. Born in 1976 in Gdańsk, Poland and currently living and working in Warsaw.

Jarek Kubicki - photomanipulations - print

 

L’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens

L’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens,
seule mesure concrète : la possibilité de bénéficier du RSA.

loi art plastique MDA

Projet de loi création / La loi sur la création oublie les arts plastiques – par Fournol Alexis –
publié dans Le Journal des Arts n° 427 – 16 janvier 2015

Le texte de l’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens. Seule mesure concrète : la possibilité de bénéficier du RSA. L’article premier inscrit pourtant, non sans grandiloquence, la liberté de création « au socle des libertés fondamentales ». Sur le plan de l’enseignement, un rapprochement se dessine entre l’art et le spectacle vivant.
PARIS – Le texte de l’avant-projet de loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, qui doit passer devant le Conseil d’État avant d’être présenté au premier semestre 2015 en Conseil des ministres, accorde bien peu d’attention aux arts plastiques. Sur les quinze articles du volet relatif à la liberté de création et à la création artistique, seuls trois d’entre eux visent indirectement les artistes plasticiens. La volonté déclarée de la ministre de la Culture, auprès de la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale en octobre 2014, de présenter un texte « ambitieux » fait peu de cas des arts plastiques. Pourtant, la ministre avait réitéré dans un communiqué de novembre 2014 sa volonté de soutenir la profession. À lire ce communiqué, le projet de loi « concernera l’ensemble des enjeux de la culture, permettant ainsi à la Nation de reconnaître ce qu’elle doit aux artistes et à leur liberté de création et d’améliorer son soutien aux artistes ». La version actuelle de l’avant-projet de loi ne s’en fait nullement l’écho.

Grands principes
Résultat de la fusion de plusieurs textes, le présent avant-projet combine de nombreuses dispositions pour lesquelles il est bien délicat de dégager une ligne directrice. Le désintérêt manifeste porté aux arts plastiques apparaît d’autant plus flagrant au regard de l’avant-projet de loi d’orientation sur la création dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques, dans sa version d’octobre 2013, dont certaines dispositions sont néanmoins reprises. Ainsi, la réforme du régime de protection sociale des artistes auteurs, qui figurait pourtant dans le précédent avant-projet, a disparu. Il en est de même pour les « objectifs des politiques publiques de soutien à la création artistique dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques ». Ceux-ci auraient dû donner lieu à des missions spécifiques confiées à des acteurs publics liés à la création, à de nouveaux partenariats avec les collectivités territoriales et à une politique de soutien à la création. De ces objectifs, il ne demeure désormais qu’un article premier fort développé, un peu pompeux et dépourvu de portée normative. Morceau choisi : « La Nation protège la liberté de création artistique qui contribue à la pérennité du caractère démocratique d’une société et à la cohésion sociale. Elle l’inscrit au socle des libertés fondamentales en ce qu’elle participe à l’émancipation de la personne ainsi qu’au développement de la pensée, des idées, de la connaissance et du respect de la diversité des cultures. »

La reconnaissance portée par la nation aux artistes plasticiens se résume alors à une seule proposition concrète : la possibilité de bénéficier du revenu de solidarité active (RSA). À condition toutefois que l’artiste auteur, notamment d’œuvres graphiques, plastiques et photographiques, tire « de la vente et de l’exploitation de ses œuvres des revenus n’excédant pas un montant fixé par décret », conformément au futur alinéa de l’article L. 262-7 du code de l’action sociale et des familles. D’un montant maximal de 513,88 euros en 2015 pour une personne seule et sans enfant, ce revenu constituera certes un complément parfois nécessaire, auquel les artistes n’avaient à ce jour pas droit, mais ne peut fonder en lui-même une réelle politique de soutien à la création artistique.

Convergence des écoles
Quant au futur observatoire de la création artistique, celui-ci aura « pour mission d’éclairer les acteurs économiques et les pouvoirs publics sur les évolutions sociologiques, économiques et sociales des secteurs du spectacle vivant, des arts plastiques et des industries culturelles ». Conçu à l’origine au seul bénéfice du spectacle vivant et des arts plastiques, l’ajout des « industries culturelles » interpelle, marquant assurément les préoccupations actuelles de la ministre. Par ailleurs, le texte de 2013 prévoyait la remise d’un rapport d’information tous les trois ans au Premier ministre et au Parlement sur l’évolution du secteur de la création artistique et des politiques publiques en faveur du spectacle vivant et des arts plastiques. La disparition d’un tel rapport ne manque pas d’interroger sur la nécessité et la pertinence d’un nouvel observatoire au périmètre d’étude élargi et aux prérogatives amoindries.

Enfin, les grandes problématiques liées à l’enseignement artistique sont réduites a minima. Il est uniquement envisagé « d’organiser une convergence entre les établissements d’enseignement supérieur des secteurs du spectacle vivant et des arts plastiques supérieurs en les regroupant sous une même appellation ». Une ordonnance précisant cette réforme devra être prise dans un délai d’un an suivant la promulgation de la loi. Et la convention collective pour les arts plastiques, attendue depuis des années, n’est nullement mentionnée. L’ambition est donc reportée à demain. Devant l’Assemblée nationale, l’actuelle ministre énonçait que la future loi « constitue un geste politique, affirmant le caractère national de notre politique culturelle et permettant l’adaptation d’un certain nombre de principes fondateurs ». Si le geste politique est bien présent, il valorise et soutient surtout les artistes-interprètes, le cinéma et le spectacle vivant.

  • Takashi Suzuki – Hydrangea withered photo
  • Takashi Suzuki – Hydrangea withered photo
  • Takashi Suzuki – Hydrangea withered photo
  • Takashi Suzuki – Pale light textured photo
  • Takashi Suzuki – Hydrangea withered photo

Tres belles natures mortes texturisées de Takashi Suzuki

Tres belles natures mortes texturisées de Takashi Suzuki. (Japan) /
Beautiful textured photography Takashi Suzuki

Takashi Suzuki - Hydrangea withered photo

  • Federico Bebber – Genie in a Bottle – Digital art
  • Federico Bebber – the_frail – Digital art
  • Federico Bebber – Song to – Digital art
  • Federico Bebber – No rest for the wicked – Digital art
  • Federico Bebber – never wanted to dance – Digital art
  • Federico Bebber – restlessness – Digital art
  • Federico Bebber – My Head Is Slowly Exploding – Digital art
  • Federico Bebber – Long and slow goodbye – Digital art
  • Federico Bebber – Living is what scares me – Digital art
  • Federico Bebber – insanity – Digital art
  • Federico Bebber – Digital art macabre – Digital art

That’s digital Art of Federico Bebber

That’s digital Art of Federico Bebber
et c’est macabrement beau !

Federico Bebber - restlessness - Digital art

Federico Bebber – restlessness – Digital art

The audience is universal. Tones are colourless, from pure white to dark black, through the whole range of greys. The contents are literally ripped out of everyday life, combined and merged with agonising shapes, exposed to a fantastic metamorphosis, within a dream-like and surreal environment.
Viewers will stop to listen, as if waiting for some noise,
without knowing whether it will be music, words or screaming.
Will the viewers be able to the detect the humour hidden behind that unrest?

Federico Bebber was born in 1974 in Udine, Italy. Since 1998 he deals with digital art. He uses digital tools based on photography.
His creative process usually takes place slowly and at night.

  • Dave King – agata – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Iris – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Dandylion – Quarter Plate Black Perspex Ambrotype
  • Dave King – Brooke / Collodion photo

Wet plate collodion photography Dave King

Wet plate collodion photography Dave King (UK)

Dave King - Dandylion - Quarter Plate Black Perspex Ambrotype

Voir aussi le travail de Alex Timmermans

  • Magnifiques photographies baleines – Darren Jew
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful under sea photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photo – Darren Jew – Australia
  • Darren Jew – Young male humpback
  • Beautiful whales photo – Darren Jew – Australia
  • Beautiful under sea photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful under sea photography – Darren Jew – Australia
  • Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia

Plongez avec Darren Jew

Plongez avec Darren Jew ! (Australia) et découvrez ses photographies sous-marines exceptionnelles, notamment de baleines.
Il  a travaillé durant 8 ans pour le Parc National du Queensland. Il voyage en Australie, en Afrique, Alaska, Patagonie, ou encore en Antartique.. et shoot en canon.

Beautiful whales photography - Darren Jew - Australia

Beautiful whales photography – Darren Jew – Australia

///

Having been inspired to explore a career in nature photography by my father’s travels in Antarctica, I now pursue a passion for capturing and sharing the wonder of the natural world.
After graduating from the Queensland College of Art, I first worked in commercial photography, before taking up a position as photographer with the Queensland National Parks and Wildlife Service, where I worked for 8 years.
I moved on from that part of my career in 1994 and my work is now published widely in books, magazines and paper products. I’ve had the opportunity to photograph extensively across Australia and in Africa, Alaska, Patagonia and Antarctica and have introduced many people to the world’s great wildlife and landscape destinations first hand, through small group photography tours, predominantly to Africa and Antarctica and the Pacific.

Canon Master:: Darren Jew from Untitled Film Works on Vimeo.

  • Alex Timmermans – the image maker
  • Alex Timmermans – jimmy Nelson portrait collodion photo
  • Alex Timmermans – collodion ambrotype wet plate photography
  • Alex Timmermans – To the end of nowhere
  • Alex Timmermans – Olga Kaminska photography
  • Alex Timmermans – Wet plates photography – Fisherman
  • Alex Timmermans – Collodion ambrotype wet plate photography
  • Alex Timmermans – Collodion ambrotype wet plate photography
  • Alex Timmermans – the image maker – making-off
  • Alex Timmermans – Melanie – Tintype – Hermagis petzval 18″ – f 4.5

Collodion ambrotype wet plate photography – Alex Timmermans

Collodion ambrotype wet plate photographyAlex Timmermans (Hollande)

Alex Timmermans - Wet plates photography - Fisherman

“I always have been fascinated by photography.
But with the introduction of the digital camera it all became too easy, too predictable …to me.
So I forced myself to go back to the roots of real analog photography.
Not just by making the photograph itself, but by controlling the entire photographic process.”

This brought me back to the middle of the 19th century, to the amazing Collodion wet plate process.
And every single day I feel challenged to refine and improve myself.

apps long-exposure iphone-android

Smartphone Applications to calculate long-exposures

Smartphone Applications to calculate long-exposures / Applications smartphone pour calculer une longue exposition en photo

If you don’t want to do math every-time you create a long-exposure, try using this smart-phone app. There are some pretty good apps on the market that make it really easy to calculate exposures.

[Source : photofocus.com, tuto Getting Started with Long Exposure Photography and ND Filters]


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir