Tous les articles tagués santé

9 Articles

Des cuys (couilles) en pleine santé

Des cuys (couilles) en pleine santé, une pub canadienne qui ne manque pas d’humour, (elle met en scène des… cuys, qui sont comparés aux organes génitaux masculins)
pour sensibiliser ces messieurs au dépistage du cancer des testicules ! (source : l’avenir.net)

  • Histoplasmosis-Lungs
  • Histoplasmosis-Heart
  • Histoplasmosis-Eye
  • WHAT_IS_HISTOplasmosis

Beautiful illustrations against Histodisease / Histoplasmose

Beautiful illustrations against Histodisease / Histoplasmose

WHAT_IS_HISTOplasmosis

WHAT_IS_HISTOplasmosis

 

L’histoplasmose est une maladie infectieuse du poumon causée par un champignon appelé Histoplasma capsulatum. Cette infection peut parfois s’étendre à d’autres parties du corps.
Elle est parfois appelée maladie des caves. Elle fut sans doute à l’origine du mythe de la malédiction des pyramides.
Histoplasma capsulatum prospère dans un milieu humide à des températures modérées. La fiente de poulet, de pigeon, d’étourneau, de merle et de chauve-souris entretient sa croissance. Les oiseaux ne s’infectent pas à cause de la température élevée de leur corps, mais ils transportent cet organisme dans leur plumage. Les chauves-souris, qui ont une température corporelle moins élevée, peuvent être infectées par cet organisme et l’éliminer dans leur fiente.
Histoplasma capsulatum se multiplie en produisant de petites spores appelées conidies qui ne mesurent que deux microns (micromètres) de diamètre. Ces spores sont assez fines pour s’infiltrer dans les poumons par la respiration et s’y loger. Elles peuvent alors déclencher une infection, qui passe parfois inaperçue parce que ses symptômes sont très bénins ou même inexistants.
Mais l’histoplasmose peut aussi produire une maladie grave qui ressemble à la tuberculose. [Source : Wikipedia]

Base de données des médicaments dangereux

Base de données des médicaments dangereux. Connaissez-vous vraiment le médicament que vous prenez tous les jours ?

Le ministère de la Santé a mis en ligne la première base de données publique qui recense l’intégralité des médicaments commercialisés en France. Cette base de données, publique depuis le 1er octobre, est mise en œuvre par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en liaison avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM).
(source : francetvinfo)

base de données des medicaments dangereux

base de données des medicaments dangereux

Epandages aériens de produits chimiques dans l’atmosphère (chemtrails)

© visu http://www.reso-off.fr/chemtrails

 

En 2002, un rapport gouvernemental apporte la preuve que l’armée britannique a mené des opérations d’épandage de substances toxiques à grande échelle sur sa propre population entre 1940 et 1979. [9] De 1955 à 1963, notamment, de très importantes quantités de sulfide de cadmium zinc sont déversées le long des côtes britanniques. Il était affirmé aux militaires en charge de ces programmes que les épandages concernaient uniquement des expériences climatiques. Les États-Unis effectueront des tests identiques sur l’ensemble de leur territoire [10] : dénommés par l’acronyme « LAC » (Large Area Coverage – littéralement, Couverture de Larges Surfaces), ces programmes avaient deux objectifs principaux : tester l’effet d’une substance nocive sur une large part des populations de ces pays, et comprendre comment conduire les épandages afin d’optimiser les surfaces touchées en fonction des conditions météorologiques. Les propriétés fluorescentes du zinc permettaient à l’armée de repérer la dispersion des produits répandus depuis des bases terrestres : des particules de sulfide de cadmium zinc seront ainsi repérées à des distances supérieures à 2 000 km du point de largage. Concrètement, cela signifie que les habitants de Paris seraient concernés par d’éventuels épandages à la frontière occidentale de la Russie. Un vol de 600 km permettait ainsi le relâchement d’environ 2 tonnes de sulfide de cadmium zinc. [11] Bien que les gouvernements britannique et états-unien aient affirmé l’innocuité des substances répandues, le cadmium était déjà considéré lors de la Seconde guerre mondiale comme arme chimique par les Alliés eux-mêmes. Il est actuellement considéré comme un métal extrêmement toxique, dont les effets sur la santé vont des problèmes respiratoires au cancer en passant par l’insuffisance rénale ou les dommages au foie. (Extrait d’article parue sur agoravox…)

L’EFT par Genevieve Gagos

Pourquoi parler de cette technique ?
Pourquoi faire de la pub pour une nouvelle “méthode”, (pas si nouvelle si on s’en confère à l’acupuncture) bref, pourquoi mettre en avant un nouveau type d’arnaque comme diraient certains.
Tout simplement, parce que cette technique m’a sauvé la vie et c’est peu dire. Et étant donné que j’ai eu Mme Genevieve Gagos au téléphone il y a quelques années, qu’elle m’a orienté vers des thérapeuthes certifiés, je lui dois mes sincères remerciements pour sa disponibilité, sa gentillesse et le reste.

……… …. … .

L’EFT par Genevieve Gagos. Méthode de libération émotionnelle qui utilise les principes de la médecine traditionnelle chinoise et les dernières recherches en neurosciences pour dépasser des traumatismes mais aussi soigner des douleurs, des troubles et des tensions. Grâce à des tapotements sur des points méridiens précis (acupression), des techniques de suggestion et de pensée positive, “réparez” les dysfonctionnements de votre flux énergétique et libérez les émotions négatives.

Genevieve Gagos : Ce livre  est un véritable guide pas à pas totalement basé sur l’application de l’EFT telle que je l’ai reçue de Gary Craig jusqu’à ma certification EFTCert-II et à laquelle j’apporte mes onze années de pratique et mon expérience de formatrice.

Vous y trouverez :

  • L’EFT selon la dernière mise à jour de Gary Craig (juin 2012) avec toutes les explications nécessaires à une compréhension optimum de la technique, pour aller le plus loin possible en toute autonomie.
  • De nombreux exemples pour illustrer les explications tout au long de votre progression
  • Des cas apportés par des praticiens ou des patients français, dont la plupart sont totalement inédits à ce jour puisqu’ils proviennent souvent de mes consultations ou de celles de mes apprenants (Tous avec permission bien sûr !).

 

  • eft
  • eft1
  • eft2

L’EFT, libérez-vous de vos trauma ou autres émotions négatives

L’EFT permet d’atténuer les douleurs physiques et émotionnelles de manière rapide sans prendre de médicaments et sans perdre son temps chez un psy ou autre…

De nombreux thérapeutes qui travaillent à la fois sur l’esprit et le corps utilisent l’EFT avec des résultats exceptionnels. Il y a dix ans, les praticiens de l’EFT étaient peu nombreux dans le monde et il n’en existait aucun en France. La belgique est quant à elle bien en avance sur le sujet.

Aujourd’hui, cette technique se développe à l’hopital, aux urgences : utilisée dans le centre anti-douleur de Saint-Etienne, ainsi qu’à l’hôpital Saint-Luc Saint-Joseph de Lyon par le Dr. Viviane Belleoud, médecin rééducateur et algologue, ou encore le Dr Frédéric ROSENFELD, Médecin-Psychiatre (Clinique Lyon-Lumière à Meyzieu) applique lui aussi l’EFT et soigne rapidement trauma, phobies, telle que l’agoraphobie avec crises de panique sévères.

L’EFT est une réussite pour tout trauma, phobie, etc.., là où arnaque Psy / PNL ou autres techniques comportementales échouent.

> Annuaire des praticiens Certifiés en France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eft

……………………………..

Frédéric Rosenfeld, médecin-psychiatrie :
l’EFT à la clinique Lyon-Lumière de Meyzieu

“Je suis enthousiaste en songeant que l’EFT va faire son entrée dans la clinique début 2011.”


-Tu utilises l’EFT depuis avril 2008 maintenant. J’aurais voulu savoir ce que tu en penses.

– L’EFT épanouit ma réflexion de psychiatre clinicien : j’arrive à formaliser les problèmes des patients de façon plus simple, de sorte que l’EFT soit rapidement opérante sur ces problèmes. C’est un gain de temps et d’énergie appréciables, autant pour moi que pour le patient.

L’EFT a l’avantage de faciliter, de fluidifier les interactions entre le patient et le thérapeute. Le rapport de collaboration s’établit rapidement, dans quelque chose de volontiers convivial voire ludique. De plus, patient et praticien EFT émettent tous deux des hypothèses, et je trouve là un sens du partage que n’ont pas toutes les psychothérapies, comme l’EMDR ou la psychanalyse, par exemple. Par contre, les TCC – que je pratique – offre un tel rapport collaboratif.

Mais revenons à l’EFT : à la différence d’autres approches de soins, le patient d’EFT finit par être son propre thérapeute. Le praticien lui fait partager une technique afin qu’il la maîtrise et puisse s’auto-traiter – sauf dans des cas complexes bien sûr. C’est comme une course de relais !

Autre chose, encore : sous ses apparences simples, l’EFT se révèle être un outil d’épanouissement remarquable pour la créativité (celle du patient ; et celle du thérapeute). Là, siège le génie de toute chose simple : sous une apparente facilité, foisonne beaucoup d’inventivité et de créativité. Un exemple : un stylo est un objet simple, mais il offre à son propriétaire le choix de créer une infinité de textes ! De même, l’EFT est un outil simple, mais il s’offre en tant qu’outil de création à celui qui veut s’en emparer.

Pour finir, l’EFT stimule ma curiosité : je ne sais toujours pas comment ça fonctionne ! Bien sûr, on peut évoquer les méridiens de l’acupuncture ; on peut parler du Chi », cette « énergie » impalpable, non mesurable, et chère aux arts martiaux chinois. A travers ce mystère, il y a une énigme stimulante qui rend l’EFT intéressante, vivace, intrigante. Alors, que le mystère reste entier !

– Peux-tu me parler de la formation EFT que tu as suivie ?

– Il est important de souligner que l’étudiant en EFT n’est pas laissé dans la nature après sa formation. Des supervisions et des intervisions sont prévues. Il y a même un “Service après vente” puisque l’on peut te solliciter en tant qu’enseignante lorsqu’un cas s’avère difficile. Tout cela permet de rester up to date : à la pointe de l’actualité. Cela est sain, y compris pour l’EFT elle-même, car cela la maintient vivante et dynamique.

Cette attitude pédagogique, qui est la tienne, est le meilleur garant d’une injection régulière de sang neuf dans l’EFT. En même temps que l’étudiant s’autorise à se remettre en question, par ricochet cela t’invite à te repositionner dans tes connaissances et ta pratique. Quelque chose circule : l’EFT se réactualise et demeure jeune.

Je recommande cette formation, content de l’enseignement. Au fil du temps, j’ai d’ailleurs observé ta propre évolution dans ta pratique, ta fluidité, ta façon de délivrer l’enseignement.

Où cela va-t-il nous mener ? Je pense à la formule de Gary Craig : “Nous sommes tous au rez-de-chaussée d’un gratte-ciel de la guérison, et il nous reste beaucoup à apprendre”. Je suis curieux de savoir le nombre d’étages de ce gratte-ciel et même si… si ce nombre est fini. Mais ceci est une autre histoire.

Médicalement parlant, l’EFT représente une alternative intéressante aux médicaments, en particulier les anxiolytiques et les antalgiques. L’intuition est souvent le fruit de l’expérience : pour mon cas, j’ai le ressenti que l’EFT pourrait se poser en tant que partenaire solide des antidépresseurs dans le traitement des états dépressifs, et même des antipsychotiques pour le traitement des psychoses. Je m’appuie sur le souvenir d’une patiente délirante chez qui j’ai pu interrompre le traitement antipsychotique par la seule EFT. Une autre personne avait amendé son sentiment de déréalisation psychotique par l’EFT, en même temps que son traitement était allégé. Mais il s’agit de deux cas seulement ! Aussi, avançons pas à pas : je cite ces perspectives comme des voies de recherche scientifiques, non comme des vérités assénées.

Je rappelle que tu dis clairement ceci dans tes cours : l’EFT n’annule ni ne remplace le médecin et les médicaments. Il n’y a pas de rivalité à craindre. Je vois plutôt une entraide mutuelle et respectueuse, un partage de connaissances entre deux horizons différents – l’horizon des sciences biomédicales, et l’horizon des « médecines alternatives ». Il est bon d’encourager son déploiement.

– Est-ce que tu veux dire que depuis que tu fais de l’EFT, tu as modifié les traitements ? tu prescris moins ?

– Je suis partisan d’alléger les traitements autant qu’il est possible. Avec l’EFT, je peux me le permettre avec plus de facilité au sein de la clinique. L’EFT est comme un socle sur lequel les patients peuvent s’appuyer. En plus de la relaxation, de l’EMDR, des TCC, du sport, des groupes de psycho-éducation et du suivi psychothérapique – autant d’activités que propose la clinique où je travaille – l’EFT constitue une aide valable en parallèle des médicaments.

– Tu as eu des retours par rapport aux patients qui viennent en consultation EFT ?

– Oui. De façon globale, ce qu’il en ressort c’est que le travail qu’ils font avec toi leur apparaît — et m’apparaît à moi aussi — comme un véritable outil thérapeutique, qui les aide soit à mieux comprendre leur détresse, soit bien sûr à la dépasser. De plus, ils apprécient dans l’EFT son caractère “naturel”, en d’autres termes : non médicamenteux ; mais aussi, sa douceur. Mais j’ai aussi des retours impatients de mes confrères soignants, de plus en plus désireux de se former à l’EFT : ils sont intrigués et curieux, comme un enfant devant un cadeau amusant qu’il n’a pas encore ouvert. Cette joyeuse impatience découle des bonnes choses que les patients rapportent aux infirmières, psychologues et psychiatres, de leur séance d’EFT. Je suis enthousiaste en songeant que l’EFT a déjà fait son entrée dans la clinique au printemps 2011 , et que tu vas intervenir dans d’autres cliniques psychiatriques en France, pour former d’autres soignants. Je me réjouis d’avance de découvrir leurs réactions lorsqu’ils découvriront que l’EFT…ça marche !

Dr Frédéric ROSENFELD
Médecin-Psychiatre
Clinique Lyon-Lumière à Meyzieu

>> Source : technique-eft.com

  • Lien qui met à votre disposition 54 VIDÉOS DE GARY CRAIG TRADUITES EN FRANÇAIS ! : sur YOUTUBE

Pour mieux soigner : des médicaments à écarter

PDF à télécharger.

Pour mieux soigner : des médicaments à écarter
En France, début 2013, trop de médicaments à balance bénéfices-risques défavorable restent commercialisés. Les autorités de santé n’ont pas fait leur travail de protection des patients en autorisant ou en laissant ces médicaments plus dangereux qu’utiles sur le marché malgré des signaux d’alerte manifestes.
Pour inciter les autorités à un sursaut salutaire et aider les soignants et patients à se préparer aux retraits du marché justifiés par les données de l’évaluation, ce texte liste les principaux médicaments à écarter, au terme des analyses publiées dans Prescrire de 2010 à 2012.
Souvent d’autres options plus favorables existent. Parfois, dans certaines situations, un médicament n’est pas le meilleur choix. Mieux vaut prendre le temps de les chercher avec les patients.
Rev Prescrire 2013 ; 33 (352) : 138-142.

>> pour_soigner_au_mieux___des_medicaments_a_ecarter.PDF

Saumon norvégien toxique

La Norvège reconnaît que son saumon peut être dangereux pour la santé.

Le Dr Anne-Lise Bjorke Monsen, membre de ce labo, précise :

« Les polluants retrouvés dans le saumon d’élevage ont une mauvaise influence sur le développement du cerveau, et sont associé à l’autisme, à l’hyperactivité et à la baisse de QI.

On sait aussi qu’ils peuvent avoir un effet négatif sur les défenses immunitaires, le système hormonal et le métabolisme. Ils se transmettent aussi par allaitement. Si l’on a besoin d’oméga-3 provenant du poisson, le maquereau et le hareng sont très bien. »

De surcroît, le toxicologue Jérôme Ruzzin avait établi un lien, chez les souris entre une nourriture exclusive au saumon d’élevage pendant huit semaines et le développement de l’obésité et du diabète de type 2.

Lire l’article sur rue89, Bon Appétit….


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir