Tous les articles tagués oiseaux

6 Articles
  • Enrique Gomez de Molina – Tauro sculpture
  • Enrique Gomez de Molina – taxidermy hybrids – sculptures
  • Enrique Gomez de Molina – Tauro sculpture
  • Enrique Gomez de Molina – sculptures taxidermy hybrid
  • Enrique Gomez de Molina – Art Basel
  • Enrique Gomez de Molina – Taxidermy Hybrid Sculptures – Cerf
  • Enrique Gomez de Molina – Taxidermy Hybrid Sculptures – Cerf face
  • Enrique Gomez de Molina – Taxidermy Sculptures
  • Enrique Gomez de Molina – Portrait

Taxidermy hybrid art work de Enrique Gomez de Molina

Taxidermy hybrid art work de Enrique Gomez de Molina.

Enrique Gomez de Molina - sculptures taxidermy hybrid

Enrique Gomez de Molina – sculptures taxidermy hybrid

De Molina utilise des parties d’animaux et les fusionne pour créer des êtres étranges, un exemple comporte la tête de deux cygnes sur le corps d’une chèvre et une autre montre la tête d’un écureuil en prise avec un crabe.
Des dérives de la taxydermie, l’artiste a plaidé coupable d’avoir importé illégalement des pièces provenant d’espèces en voie de disparition. Des cobras entiers, des pangolins, des calaos, des crânes de babirusa ou de orangs-outans venant de régions partout dans le monde y compris à Bali, en Indonésie, en Thaïlande, aux Philippines ou encore de Chine.

L’artiste affirme qu’il visait à sensibiliser son travail face au danger d’extinction d’une série d’espèces, souhaitant de même représenter les dangers du génie génétique et de l’intervention humaine.

Sur un site Web présentant son travail, il dit : ” L’impossibilité d’existence de mes créatures m’amène à la fois de la joie et de la tristesse. “

Sa joie – de voir et de vivre le fantasme de ses œuvres, couplée à la tristesse du fait que nous sommes en train de détruire toutes ces belles choses.
(C’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité).
[Source in en : Dailymail]

  • Caire Morgan – installation corbeau / cow – aerial taxidermy art
  • claire morgan – fox – aerial taxidermy art
  • claire Morga, – taxidermy, – renard-fox – aerial taxidermy art
  • claire morgan- corbeau / cow installation – aerial taxidermy art
  • Caire Morgan -apart at the seam1s – aerial taxidermy art
  • Claire Morgan – Sculptures
  • Claire Morgan -Fluid – aerial taxidermy art
  • Caire Morgan – Fluid taxidermied crow and strawberries collide
  • Claire Morgan – Sculptures – if you go down to the woods today / 2014
  • claire-morgan – aerial taxidermy art
  • Caire Morgan -oiron2m – aerial taxidermy art
  • Claire Morgan -copyright David Holbrook -Photography

Aerial taxidermy art by Claire Morgan

Aerial taxidermy art by Claire Morgan, born in Belfast in 1980, and now lives in London.
She graduated from Northumbria University in 2003 with a first class honours degree in Sculpture and is now based in London. Claire has exhibited internationally, with solo and group shows in UK and Europe, and museum shows in US and Australia.

claire-morgan - aerial taxidermy art

claire-morgan – aerial taxidermy art


“My work is about our relationship with the rest of nature, explored through notions of change, the passing of time, and the transience of everything around us. For me, creating seemingly solid structures or forms from thousands of individually suspended elements has a direct relation with my experience of these forces. There is a sense of fragility and a lack of solidity that carries through all the sculptures. I feel as if they are somewhere between movement and stillness, and thus in possession of a certain energy.
Animals, birds and insects have been present in my recent sculptures, and I use suspense to create something akin to freeze frames. In some works, animals might appear to rest, fly or fall through other seemingly solid suspended forms. In other works, insects appear to fly in static formations. The evidence of gravity – or lack of it – inherent in these scenarios is what brings them to life, or death.”

Une baleine retrouvée morte avec 20 kilos de plastique dans l’estomac

Cachalot échoué début novembre 2013 © Clarin

Cachalot échoué début novembre 2013 © Clarin

Le plastique c’est fantastique ! Certainement mais à quel prix ? Aujourd’hui la pollution marine est telle que nos océans sont envahis d’une véritable soupe de microplastiques qui se concentrent au gré des courants marins. Bien qu’invisible en surface, cette pollution marine se matérialise également par la mort de centaines de milliers d’oiseaux, de tortues et de cétacés comme en témoigne ce nouvel échouage d’une impressionnante baleine, dont l’estomac était rempli de plastique !
C’est le quotidien argentin Clarin qui rapporte la triste nouvelle : le 11 novembre 2013, une baleine de 14 m de long pour près de 50 tonnes a été découverte, échouée sur une plage de la côte néerlandaise de Helling (Pays-Bas). …/

Afin de mieux comprendre l’origine de sa mort, le cétacé a subi une autopsie qui a mis à jour 59 morceaux de plastique pour un poids total de 20 kg de matières plastiques ! Et ce ne sont pas des sacs plastiques qui constituent la majeure partie de cette effroyable découverte mais des morceaux constitutifs des serres agricoles utilisées aux Pays-Bas pour cultiver notamment des tomates. …./

  • Histoplasmosis-Lungs
  • Histoplasmosis-Heart
  • Histoplasmosis-Eye
  • WHAT_IS_HISTOplasmosis

Beautiful illustrations against Histodisease / Histoplasmose

Beautiful illustrations against Histodisease / Histoplasmose

WHAT_IS_HISTOplasmosis

WHAT_IS_HISTOplasmosis

 

L’histoplasmose est une maladie infectieuse du poumon causée par un champignon appelé Histoplasma capsulatum. Cette infection peut parfois s’étendre à d’autres parties du corps.
Elle est parfois appelée maladie des caves. Elle fut sans doute à l’origine du mythe de la malédiction des pyramides.
Histoplasma capsulatum prospère dans un milieu humide à des températures modérées. La fiente de poulet, de pigeon, d’étourneau, de merle et de chauve-souris entretient sa croissance. Les oiseaux ne s’infectent pas à cause de la température élevée de leur corps, mais ils transportent cet organisme dans leur plumage. Les chauves-souris, qui ont une température corporelle moins élevée, peuvent être infectées par cet organisme et l’éliminer dans leur fiente.
Histoplasma capsulatum se multiplie en produisant de petites spores appelées conidies qui ne mesurent que deux microns (micromètres) de diamètre. Ces spores sont assez fines pour s’infiltrer dans les poumons par la respiration et s’y loger. Elles peuvent alors déclencher une infection, qui passe parfois inaperçue parce que ses symptômes sont très bénins ou même inexistants.
Mais l’histoplasmose peut aussi produire une maladie grave qui ressemble à la tuberculose. [Source : Wikipedia]

  • The-Last-Bird – Susan Saladino
  • The Last Bird- Susan Saladino Sculptures
  • The-Last-Bird-3-Susan Saladino Sculptures
  • Tzofit-back – Susan Saladino Sculptures
  • susansaladino.com expo sculpture
  • Saladino LastBird Sculptures
  • The Last Bird , Susan Saladino Sculpture
  • Tzofit – Sculpture Susan Saladino
  • Sculpture – Susan Saladino
  • Sculpture Susan Saladino – Last Bird
  • Sculpture Susan Saladino – Last Bird – 2012
  • Sculpture Susan Saladino

Susan Saladino, mystiques Sculptures de vie

Susan Saladino, mystiques Sculptures de vie : “Une vue d’ensemble de mon oeuvre révèle une diversité de matériaux et médiums que j’utilise pour exprimer un thème singulier. J’ai examiné la relation que nous entretenons avec le monde naturel et toute la vie animale. Le travail est fortement engagée dans la conviction que nous, les humains avons une parenté avec toute vie.
Nous sommes tous connectés.

Susan Saladino Sculptures

Susan Saladino Sculptures

Une préoccupation désespérée du bien-être animal est dans le tissus de toutes mes oeuvres. Au fil des années, j’ai observé l’action humaine telle qu’elle est entre une célébration des animaux et de la brutalité qu’ont certains envers eux. De cette observation, j’ai créé plus tôt dans ma carrière des tableaux exprimant la vénération pour leur vie et protester contre cette cruauté. Les figures animales ludiques que j’ai créé sont apparemment amusante, mais un regard plus profond expose une vérité que je veux que le spectateur regarde.

Dans ma série actuelle, j’utilise des matériaux naturels, rameaux d’arbres abattus cisaillées qui indiquent symboliquement la perte de l’habitat. Les oiseaux représentent toute la vie animale. Mes sculptures ont très souvent les yeux bandés suggérant à l’humain de se détourner de certaines réalités malsaines et d’exiger le changement. Le changement est nécessaire.

J’en suis venue à croire qu’en tant que gardiens de cette planète, nous ne pouvons plus fermer les yeux et la parenté que nous avons avec toutes ces formes de vie doit s’exprimer dans l’action, puisque la croyance ne suffit plus.

  • Teddy-Bracard-biche
  • Teddy-Bracard-photo
  • Teddy-Bracard-renard
  • Teddy-Bracard-photo-mulot
  • Teddy-Bracard-lievre
  • Teddy-Bracard-faon
  • Teddy-Bracard-mulot
  • Teddy-Bracard-ecureuil roux
  • Teddy-Bracard-ecureuil
  • Teddy-Bracard-photo-renard
  • Teddy-Bracard

Teddy Bracard [18 ans] Photographies animalières

Jeune et talentueux ! Teddy Bracard [18 ans] Photographies animalières

Teddy-Bracard-photo
Découvrez


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir