Tous les articles tagués artistes

123 Articles

Quoi ! t’as pas encore signé la pétition contre les discriminations administratives des designers indépendants ?

Quoi ! t’as pas encore signé la pétition contre les discriminations administratives des designers indépendants ?

AFD - Pétition droits designers

Extrait :

Quelle valeur la France veut-elle donner à ses designers ?

Pourquoi aucune part de création n’est pas de facto reconnue au design ? Cette discipline, qui compte peu de salariés, est pratiquée en société et par des indépendants qui n’ont pas de statut adapté à sa nature précaire. Comme dans le cinéma, si quelques-uns s’en sortent très bien, la majorité survit grâce à une activité pluridisciplinaire qui fait appel à la conception d’objet, d’interactivité, d’espace, d’installation, de scénographie, de graphisme, de photographie… et/ou enseignement. Les designers sont rémunérés en droits d’auteur, une fois l’objet commercialisé. Des cessions d’exploitation, peuvent être octroyées, uniquement si le projet est allé à son terme.

Pétition pour la fin de la discrimination administrative des designers-auteurs indépendants :

  • L’activité de design graphique et design textile regroupe une part prépondérante des cotisants au régime spécial des artistes auteurs (source IRCEC).
  • L’attitude discriminatoire de la commission professionnelle de la MDA a déjà été sanctionnée par une décision de la cour de cassation en 2014.
  • L’avis de la commission concernant les activités de design est pris en opposition avec l’AFD, seule organisation représentative puisque forte de près de 1800 membres.

Face à cette situation de fait :

  1. Nous réclamons la réintégration immédiate des designers exclus du régime.
  2. Nous réclamons la mise en conformité du statut des auteurs en France, incluant les designers, avec le statut de l’artiste en Europe.
  3. Nous réclamons que cessent les inégalités de traitement des droits sociaux entre auteurs.
  4. Nous réclamons la représentativité proportionnelle de l’AFD au sein du conseil d’administration du régime des artistes auteurs quelle que soit son évolution de structure (fusion MDA Agessa…)
  5. Nous dénonçons les dérives sectaires cautionnées par le ministère des Affaires sociales qui fait barrage à l’actualisation du régime sans aucune base légale en brandissant un épouvantail de pacotille sur des chiffres extravagants de coût social de l’accès des designers au régime.
  6. À défaut de mise en œuvre rapide d’un accès équitable des designers au régime des auteurs, faire scission avec le système archaïque actuel de la MDA et créer une commission spécifique aux activités de design dans le régime (à l’égale de celle de la photographie à l’Agessa).
  7. En dernier ressort, faire la grève des cotisations afin de démontrer le poids économique de l’activité d’auteur des designers dans le régime spécial des artistes auteurs.
  • lisa clague sculptures
  • lisa clague sculptures figuratives
  • lisa clague sculptures (usa)
  • lisa clague sculptures (usa)
  • Lisa Clague – sculpture Seductive dream
  • Lisa Clague – sculpture Seductive dream
  • Lisa Clague – sculpture
  • Lisa Clague – sculpture
  • Lisa Clague – sculptures
  • lisa clague sculptures figuratives
  • Lisa Clague Antoinette Sculpture (casting slip:mixed media) 12 x 4.5 x 5.5
  • lisa clague sculptures figuratives
  • lisa clague sculptures – portrait
  • Lisa Clague – Sculptures
  • Lisa Clague – Sculptures
  • Lisa Clague – Sculptures Light and Darkness
  • Lisa Clague – Sculptures hybrid

Lisa Clague Sculptures

Lisa Clague Sculptures (USA) figuratif

lisa clague sculptures figuratives

L’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens

L’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens,
seule mesure concrète : la possibilité de bénéficier du RSA.

loi art plastique MDA

Projet de loi création / La loi sur la création oublie les arts plastiques – par Fournol Alexis –
publié dans Le Journal des Arts n° 427 – 16 janvier 2015

Le texte de l’avant-projet de la loi sur la création et le patrimoine fait peu de cas des artistes plasticiens. Seule mesure concrète : la possibilité de bénéficier du RSA. L’article premier inscrit pourtant, non sans grandiloquence, la liberté de création « au socle des libertés fondamentales ». Sur le plan de l’enseignement, un rapprochement se dessine entre l’art et le spectacle vivant.
PARIS – Le texte de l’avant-projet de loi relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine, qui doit passer devant le Conseil d’État avant d’être présenté au premier semestre 2015 en Conseil des ministres, accorde bien peu d’attention aux arts plastiques. Sur les quinze articles du volet relatif à la liberté de création et à la création artistique, seuls trois d’entre eux visent indirectement les artistes plasticiens. La volonté déclarée de la ministre de la Culture, auprès de la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale en octobre 2014, de présenter un texte « ambitieux » fait peu de cas des arts plastiques. Pourtant, la ministre avait réitéré dans un communiqué de novembre 2014 sa volonté de soutenir la profession. À lire ce communiqué, le projet de loi « concernera l’ensemble des enjeux de la culture, permettant ainsi à la Nation de reconnaître ce qu’elle doit aux artistes et à leur liberté de création et d’améliorer son soutien aux artistes ». La version actuelle de l’avant-projet de loi ne s’en fait nullement l’écho.

Grands principes
Résultat de la fusion de plusieurs textes, le présent avant-projet combine de nombreuses dispositions pour lesquelles il est bien délicat de dégager une ligne directrice. Le désintérêt manifeste porté aux arts plastiques apparaît d’autant plus flagrant au regard de l’avant-projet de loi d’orientation sur la création dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques, dans sa version d’octobre 2013, dont certaines dispositions sont néanmoins reprises. Ainsi, la réforme du régime de protection sociale des artistes auteurs, qui figurait pourtant dans le précédent avant-projet, a disparu. Il en est de même pour les « objectifs des politiques publiques de soutien à la création artistique dans les domaines du spectacle vivant et des arts plastiques ». Ceux-ci auraient dû donner lieu à des missions spécifiques confiées à des acteurs publics liés à la création, à de nouveaux partenariats avec les collectivités territoriales et à une politique de soutien à la création. De ces objectifs, il ne demeure désormais qu’un article premier fort développé, un peu pompeux et dépourvu de portée normative. Morceau choisi : « La Nation protège la liberté de création artistique qui contribue à la pérennité du caractère démocratique d’une société et à la cohésion sociale. Elle l’inscrit au socle des libertés fondamentales en ce qu’elle participe à l’émancipation de la personne ainsi qu’au développement de la pensée, des idées, de la connaissance et du respect de la diversité des cultures. »

La reconnaissance portée par la nation aux artistes plasticiens se résume alors à une seule proposition concrète : la possibilité de bénéficier du revenu de solidarité active (RSA). À condition toutefois que l’artiste auteur, notamment d’œuvres graphiques, plastiques et photographiques, tire « de la vente et de l’exploitation de ses œuvres des revenus n’excédant pas un montant fixé par décret », conformément au futur alinéa de l’article L. 262-7 du code de l’action sociale et des familles. D’un montant maximal de 513,88 euros en 2015 pour une personne seule et sans enfant, ce revenu constituera certes un complément parfois nécessaire, auquel les artistes n’avaient à ce jour pas droit, mais ne peut fonder en lui-même une réelle politique de soutien à la création artistique.

Convergence des écoles
Quant au futur observatoire de la création artistique, celui-ci aura « pour mission d’éclairer les acteurs économiques et les pouvoirs publics sur les évolutions sociologiques, économiques et sociales des secteurs du spectacle vivant, des arts plastiques et des industries culturelles ». Conçu à l’origine au seul bénéfice du spectacle vivant et des arts plastiques, l’ajout des « industries culturelles » interpelle, marquant assurément les préoccupations actuelles de la ministre. Par ailleurs, le texte de 2013 prévoyait la remise d’un rapport d’information tous les trois ans au Premier ministre et au Parlement sur l’évolution du secteur de la création artistique et des politiques publiques en faveur du spectacle vivant et des arts plastiques. La disparition d’un tel rapport ne manque pas d’interroger sur la nécessité et la pertinence d’un nouvel observatoire au périmètre d’étude élargi et aux prérogatives amoindries.

Enfin, les grandes problématiques liées à l’enseignement artistique sont réduites a minima. Il est uniquement envisagé « d’organiser une convergence entre les établissements d’enseignement supérieur des secteurs du spectacle vivant et des arts plastiques supérieurs en les regroupant sous une même appellation ». Une ordonnance précisant cette réforme devra être prise dans un délai d’un an suivant la promulgation de la loi. Et la convention collective pour les arts plastiques, attendue depuis des années, n’est nullement mentionnée. L’ambition est donc reportée à demain. Devant l’Assemblée nationale, l’actuelle ministre énonçait que la future loi « constitue un geste politique, affirmant le caractère national de notre politique culturelle et permettant l’adaptation d’un certain nombre de principes fondateurs ». Si le geste politique est bien présent, il valorise et soutient surtout les artistes-interprètes, le cinéma et le spectacle vivant.

  • Bioluminescent forest – Ufo_Mushroom
  • Bioluminescent forest – blurry_lights
  • Bioluminescent forest – WIP
  • Bioluminescent forest – Toad
  • Bioluminescent forest – mushroom_round_03
  • Bioluminescent forest – mushroom_round_02
  • Bioluminescent forest – moss_dots
  • Bioluminescent forest – moss_dots_closeup

Bioluminescent forest Project

Bioluminescent forest Project : Magic !

Bioluminescent forest - moss_dots_closeup

Bioluminescent forest – moss_dots_closeup

The projection mapping “bioluminescent forest” is made by artists Friedrich van Schoor and Tarek Mawad.
The artists spent six weeks in the forest fascinated by the silence and natural occurrences in nature, especially the phenomenon “bioluminescence”. They personified the forest to accentuate the natural beauty by creating luring luminescent plants and glowing magical mushrooms that speaks volumes to any visitor that enters the minds of the artists through viewing “bioluminescent forest”.

  • A Lion Of Fire Pouncing On The Man ©DUNCAN RAWLINSON
  • View from Cosmic Praise Tower Looking Toward The Man ©DUNCAN RAWLINSON
  • Shark Art Car – Mutant Vehicle ©DUNCAN RAWLINSON
  • Colorful Mutant Vehicle – Art Car ©DUNCAN RAWLINSON
  • Bike Bridge by Michael Christian ©DUNCAN RAWLINSON
  • Barbie Death Camp Art ©DUNCAN RAWLINSON
  • Alien Siege Machine by Dan Fox ©DUNCAN RAWLINSON
  • Aerial View Burning Man 2014 During Embrace Burn ©DUNCAN RAWLINSON
  • Aerial View Burning Man 2014 During Embrace Burn ©DUNCAN RAWLINSON
  • Burning Man 2014 Photos – ©DUNCAN RAWLINSON
  • Burning Man 2014 Photos – ©DUNCAN RAWLINSON

Burning man. A city in the desert.

Burning man. A city in the desert. A culture of possibility. A network of dreamers and doers.

Burning Man 2014 Photos - ©DUNCAN RAWLINSON

Le festival Burning Man est une grande rencontre artistique qui se tient chaque année dans le désert de Black Rock au Nevada.
Elle a lieu la dernière semaine d’août, le premier lundi de septembre étant férié aux États-Unis. C’est Larry Harvey qui a proposé en 1986 la crémation festive d’un mannequin géant sur la plage de Baker Beach, qui fait face au Golden Gate Bridge à San Francisco. En 1990, l’événement est déplacé dans le Nevada pour permettre l’accueil, dans une sorte de ville temporaire en plein désert, d’installations (Art Camps) et de participants (Burners) de plus en plus nombreux. (Source: wikipedia)

“Burning Man est aussi bien un rendez-vous interlope pour vieux hippies ou fêtards de San Francisco que pour l’élite technologique de la Silicon Valley.”

C’est Woodstock et la Biennale de Venise réunis, la ruée vers l’Ouest et la plus grande rave party du monde : c’est Burning Man, le festival qui surpeuple chaque année le désert du Nevada, ou l’expression la plus anarchique de l’optimisme américain. Un concentré de l’énergie pure de la côte Ouest et de l’immense richesse des États-Unis.
Venus du monde entier, des centaines d’artistes bâtissent d’immenses chars éphémères sur des charpentes de bois, des voitures-sculptures, des véhicules mutants, des yachts des sables qui vont croiser dans le désert pendant la semaine de cette fête qui ne s’arrête jamais… Ponctuée par la mise à feu spectaculaire de ces édifices, à l’aube ou au coucher du soleil, devant des dizaines de milliers de fans exaltés. Tant qu’il dure, Burning Man est sans doute la plus monumentale exposition de sculptures au monde. Et pourtant, chaque année, quand s’achève le mois d’août, il n’en reste plus rien. (Lire la suite sur lefigaro.fr)

Le theme du rassemblement 2015 sera “Carnival of Mirrors. (380 $ l’entrée en 2014… hmm)

  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor figurative (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik (pologne)
  • Anna Kozlowska-luc – Sculptor ceramik (pologne)

Sculptures figuratives – Anna Kozlowska-luc

Sculptures figuratives – Anna Kozlowska-luc (Pologne)

Anna Kozlowska-luc - Sculptor ceramik (pologne)

  • Paquereau – Artiste peintre Nantes
  • Véronique Paquereau – Artiste peintre – Lumineuse
  • Paquereau – Artiste peintre Nantes
  • Paquereau – Artiste peintre – Voyage interieur

L’univers poétique de Véronique Paquereau

L’univers poétique de Véronique Paquereau, à suivre
et à découvrir à la Galerie Albane, Nantes.

  • Sophie Ryder Artist – Transparent Minotaur [Wire, 2013]
  • Sophie Ryder Artist – sculptures
  • Sophie Ryder Artist – sculptures
  • Sophie Ryder Artist – sculptures ceramic
  • Sophie Ryder Artist – Minotaur and Lady Hare in Cheltenham
  • Sophie Ryder Artist – Hare
  • Sophy Ryder – wire sculptures
  • Sophie Ryder Artist – Girl Leaning on Horse – Wire Sculpture 2013
  • Sophie Ryder Artist – Face sculpture
  • Sophie Ryder Artist – Crawling Lady Hare sculpture
  • Sophie Ryder sculptures lievres
  • Sculptures Sophie Ryder – Minotaure
  • Sophie Ryder – Loup, lievre
  • Sophie Ryder sculptures lievre
  • Sophie Ryder, minotaure, cheval, lievre
  • Sophie Ryder, sculpture lievre
  • Sophie Ryder, sculpture
  • Sophy Ryder – wire sculptures
  • Sophie Ryder, sculpture
  • Sophie Ryder, sculpture
  • Sophie- Ryder, sculpture loup
  • Sophie Ryder sculpteur
  • Sophie Ryder Artist – portrait

Sophie Ryder sculpteur

Sophie Ryder sculpteur.

Sophie Ryder, minotaure, cheval, lievre

Sophie Ryder, minotaure, cheval, lievre


Né à Londres, en 1963. La plupart des sculptures de Sophie Ryder sont des créatures mythiques, mi-humains mi-animaux. Sa pièce la plus connue est le lièvre Dame, un lièvre avec un corps humain de sexe féminin.. Les sentiments et les émotions sont directement reliés à l’artiste elle-même. Elle utilise des animaux pour explorer les émotions humaines et montrant que les sentiments peuvent être lus. “Le Dame Lièvre m’est venue lorsque je cherchais un compagnon pour le Minotaure. Je voulais un corps de femme avec une tête d’animal et la tête de lièvre semblait fonctionner parfaitement. Elle est généralement accompagnée par un Minotaure, d’un chien ou d’un cheval, et plus récemment seule. l’apparence a également changé et il y a quelques années, la tête est devenue plus définie comme un masque pour montrer plus clairement qu’elle est un sous-homme.”

Sophie Ryder was born in London, England, in 1963. She studied Combined Arts at the Royal Academy of Arts where, while obtaining her diploma in painting, she was encouraged by fellow artist to develop her sculpture. Inspired by Picasso, Goya and Henry Moore, she famously developed the Lady Hare as a counter part to Ancient Greek mythology’s Minotaur.

  • Ryan Hewett – peintures / Afrique du sud
  • Ryan Hewett – peintures / Artiste Afrique du sud
  • Ryan Hewett – peintures / Artiste Afrique du sud
  • Ryan Hewett, Close, oil on canvas / Artiste Afrique du sud
  • Ryan Hewett – into the soul peinture / Artiste Afrique du sud
  • Peintures de Ryan Hewett / Artiste Afrique du sud
  • Peintures de Ryan Hewett / Artiste Afrique du sud
  • Peintures de Ryan Hewett / Artiste Afrique du sud

Les peintures de Ryan Hewett

Les peintures de Ryan Hewett, excellentes et puissantes d’expressions (Afrique du Sud)

 

 

beautiful.bizarre

beautiful.bizarre / Art.photography.Sculptures on issuu | cutting edge contemporary art.

  • Stephanie Revennaugh – sculpture horse
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – Horses sculptures
  • Stephanie Revennaugh – sculpture horse / In progress
  • Stephanie Revennaugh – horses sculpture
  • Stephanie Revennaugh – Beautiful Together – Bronze – Horses Sculptures
  • Stephanie Revennaugh – portrait

Horses sculptures by Stephanie Revennaugh

Horses sculptures by Stephanie Revennaugh, born 1973 – USA

Stephanie Revennaugh - Horses sculptures

Stephanie Revennaugh – Horses sculptures

I model form because it is the most natural way for me to express an idea or feeling. I model the horse because its form has been imprinted into my consciousness through long hours of  interaction, focused observation and drawing.   While I am fascinated with the beauty and elegance of equine design, it is the sensitive spirit of the horse which invites exploration of more abstract deeper meanings.  Striving towards goals and seeking adventure juxtaposed to finding peace and serenity are themes that appear in my work, alongside thoughts on a gregarious social life versus introspective solitude.

  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley
  • Kerry Mosley – Heart – Mixed media Textile Artist
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley / Organic
  • Kerry Mosley – heart – Mixed media Textile Artist
  • Kerry Mosley – Mixed media Textile Artist
  • Mixed media Textile Artist – Kerry Mosley / Portrait

Mixed media Textile Artist : Kerry Mosley

Mixed media Textile Artist : Kerry Mosley (UK)

Kerry Mosley - Heart - Mixed media Textile Artist

Kerry Mosley – Heart – Mixed media Textile Artist

Using a combination of hand knit and machine stitch I create pictures, portraits and patterns according to my current fascination..
I enjoy making decorative and aesthetically pleasing textiles.  I love to experiment with unusual techniques and materials, exploiting their contrasting tactile and visual qualities.

  • Roser Oter – Sculptures figuratives
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – sculptures figuratives
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – sculptures cute readers
  • Roser Oter – Sculptures figuratives
  • Roser Oter – Sculptures figuratives
  • Roser Oter – Sculptures figuratives
  • Roser Oter – Sculptures figuratives
  • Roser Oter – Sculptures / Espagne

Cute readers sculptures of Roser Oter

Cute readers sculptures of Roser Oter (Espagne)

Roser Oter - sculptures cute readers

Roser Oter – sculptures cute readers

  • Matthias Verginer – burn out / wood sculptures
  • Matthias Verginer – the captain / wood sculptures
  • Matthias Verginer – My favorite Pet / wood sculptures
  • Matthias Verginer – Tomato tan / wood sculptures – Ironic
  • Matthias Verginer – free as a bird / wood sculptures
  • Matthias Verginer – corypantha / wood sculptures

Wood figuratif sculptures of Matthias Verginer

Wood figuratif sculptures of Matthias Verginer. Lives and works in Ortisei (BZ), Northern Italy.

  • Ruth Collett – hyperealiste trophee sculpture
  • Ruth Collett – hyperealiste trophee sculpture
  • Ruth Collett – hyperealiste trophee sculpture

Hyper realiste trophée sculptures

Hyper realiste trophée sculptures – Ruth Collett was born in Knutsford, Cheshire and moved to London to study at Wimbledon School of Art where she received a BA (Hons) in Technical Arts. She now lives in Hampshire where she can usually be found in her second home – the shed! It is here that she creates her fabulous sculptures and between projects also inserts hair for the world-famous Madam Tussauds.
Ruth is very much inspired by great artists such as Ron Mueck and Franz Messserschmidt and this led her to creating her humorous character heads where expression has an important role. She is very much looking forward to extending this unusual family tree !

Ruth Collett - hyperealiste trophee sculpture

Ruth Collett – hyperealiste trophee sculpture


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir