Tous les articles tagués abstrait

5 Articles
  • Florian Eymann – huile sur toile
  • Florian Eymann – huile sur toile
  • Florian Eymann – Huile sur toile – 33x24cm
  • Florian Eymann – huile sur toile
  • Florian Eymann – huile sur toile 33×24 – 2015
  • Florian Eymann – huile sur toile
  • Florian Eymann – huile sur toile
  • Florian Eymann – Huile sur toile 35x27cm 2016

Les peintures de Florian Eymann

Les peintures de Florian Eymann – huile sur toile (1980 – France)

EXPO : Les Fileuses 71, rue Saint Honoré, 75001 Paris – du 12 février au 4 mars 2016

Florian Eymann – huile sur toile

Je suis un autodidacte de 34 ans. Je peins depuis 8 ans. J’aime apprendre par moi même (Auparavant, j’ai appris seul, la guitare, piano, batterie, etc… pour ne pas suivre les codes, c’est plus long mais plus naturel). Mes débuts à l’acrylique dans l’art brut m’ont permis de commencer à comprendre le cheminement de ma créativité. Par la suite, la rencontre avec la peinture à l’huile m’a ouvert de nouveaux horizons. Je travaille toujours à partir d’une base photographique. Je chine sur internet les scènes qui me parlent, je joue avec (parfois au travers de collages préparatoires) me les approprie. J’affectionne tout particulièrement les jeux de lumière et de contrastes qui constituent pour moi l’essentiel de mon travail. L’émotion que dégagent mes personnages passe par le regard et la déformation. Mes méthodes sont variées ; soit je pars d’un dessin classique au fusain, soit je pars d’une peinture “classique” que je détruis par la suite. Je m’efforce de retranscrire, de malaxer les émotions et de les transcrire dans des déformations physiques ou chromatiques. Je travaille par séries de 10 à 15 toiles. Lorsque je m’y plonge pleinement, je ne reviens jamais dessus car ce ne serait plus spontané et trop réfléchit.

  • Marie-josee Roy – Junon, detail
  • Marie-josee Roy – Junon, 60×42, photo transfert sur aluminium meulé, gravure au burin- Jerome Prieur
  • Marie-josee Roy – Nous sommes un, 60×36, technique mixte sur aluminium.gravure au burin, Jerome Prieur
  • Marie-josee Roy – Le corps formé de fulgurance 40×28, Technique mixte sur aluminium
  • Marie-josee Roy – Le cantique des cantiques, sculpture detail
  • Marie-josee Roy – Le Cantique des Cantiques, 42x16x3 acier, bronze, sculpture murale
  • Marie-josee Roy – La priere d’ouverture, 84×60
  • Marie-josee Roy – L’onde cantique
  • Marie-josee Roy – L’Onde Cantique 84×60, technique mixte sur aluminium, gravure au burin- Jerome Prieur
  • Marie-josee Roy – Sculpture Le pieu, détail
  • Marie-josee Roy -Lumen 60×84 huile, photo tranfert sur aluminium.

Beautiful Metal ART – Marie-josee Roy

Beautiful Metal ART – Marie-josee Roy (Canada),
Sculptures
et pour les peintures métales, Technique mixte sur aluminium. Gravure au burin, Jerome Prieur.

Marie-josee Roy - L'onde cantique

Marie-josee Roy – L’onde cantique

Depuis 20 ans, le métal exerce toujours aussi fortement sur l’artiste son pouvoir d’attraction.
Ses peintures, sur métal, aliant photographies, encre à l’huile, gravure……
Ses sculptures métalliques forgées, soudées ou coulées, …
Cette matière, elle l’a fait sienne.
Marie-Josée Roy ressent le métal comme s’il était devenu une partie de son corps. Une seconde peau. Une armure., le murmure d’une armure.
L’artiste trace un parallèle entre les les propriétés magnétiques, résilientes, fusionnelles, lumineux du métal et les relations humaines qui leur sont communes.
Son expression est physique, et pas seulement parce que travailler le métal demande de la force, elle est physique, point. Pas final cependant. Au contraire. Cela ouvre un grand pan sur sa personnalité et sur la nature intrinsèque de son expression. De la candeur affective et de l’humilité amenées à l’image avec une facture poétique, intense et venant du ventre.
Par le feu et le métal, le  chaud et le froid à la fois, Marie-Josée Roy dépouille toute pensée unissant essences opposées, Elle  extériorise l’intériorité de l’être.

Since more than 20 years, metal has been and still is showing life and attraction between Marie-Josée Roy’s chiselling hands.
Her paintings, on metal, matching with photography, ink oil, engraving…
Her metallic sculptures, forged, welded, poured..,
Marie-Josée Roy feels the metal like if it was one of her body’s vital organ. A second skin, an armor, the murmur of an armor.
The artist traces a parallel between the magnetic, resilient, fusional, and bright features of the metal and the human relations to which they are related.
Her mean of expression is physical, and not only because working the metal relies on strength, she is physical, period. But, however, not final. On the contrary. It unfolds a huge aspect of her personality and of the inherent nature of her expression. Affective naïvety and humility sticking to the picture with a poetic, intense signature coming from deep inside.
From fire and metal, warm as cold, Marie-Josée Roy relieves any thought unifying opposite essences. She exteriorises the interiority of being.

  • Nathalie DESHAIRS – Peintures
  • Nathalie DESHAIRS – Peintures
  • Nathalie DESHAIRS – Peintures expo Lille
  • Nathalie DESHAIRS – Peintures expo
  • Nathalie DESHAIRS – Peintures
  • Nathalie DESHAIRS – Peintures
  • nathalie deshairs – Peinture “le cygne noir”

Nathalie DESHAIRS – Peintures

Nathalie DESHAIRS – Peintures

nathalie deshairs - Peinture "le cygne noir"

Nathalie Deshairs – Peinture “le cygne noir”

EXPO
jusqu’au 13 décembre : Melting Art Gallery  34 rue de la Halle – 59000 Lille, France

Nathalie Deshairs est née en 1964 à Grenoble. Elle vit et travaille à Menton. Après avoir étudié à l’école des Beaux-arts d’Aix-en-Provence et enseigné à l’école d’Art Plastiques de Menton, elle se consacre exclusivement à son art depuis 2004.

« Il y a dans les tableaux de Nathalie Deshairs le commencement de quelque chose qui va prendre forme sous nos yeux et dont on ne sait rien encore sinon qu’il baigne dans une torpeur monochrome ouverte à toutes les évolutions. Le mouvement personnifié, via une technique sans faille, encre de Chine et pierre noire. Tout l’art de l’artiste est ici de donner l’illusion du geste, de découvrir le corps, ses frontières, sa plastique dans un espace uni. Des courbes s’entrelacent, se chevauchent, se confrontent, donnant à l’ensemble du dessin une respiration saisissante. La superposition de tonalités translucides, quelques taches, quelques coulures, apportent la profondeur, l’évanescence. Le corps humain flotte dans l’espace, c’est l’esprit qui se libère de toutes les contraintes, qui s’affranchit de la pesanteur. Et cet art est difficile, que l’on ne s’y trompe pas, nul repentir n’y étant permis… Art difficile, car pour atteindre à tant de légèreté, il faut de toute évidence avoir côtoyé la gravité du monde. Une peinture de nuances et de finesses en laquelle il faut se laisser absorber »
Ludovic Duhamel, Miroir de l’Art, juillet 2010 (source : aralya)

  • Tibor Nagy – peinture – Fine art /
  • Tibor Nagy – Fine art
  • Tibor Nagy – Fine art – ghost town
  • Tibor Nagy – peintures- Fine art
  • Tibor Nagy – Fine art / Portrait

Tibor Nagy – Fine art

Tibor Nagy - Fine art - ghost town

Tibor Nagy – Fine art – ghost town

Tibor Nagy – Fine art : was born and raised in a small town called Rimavská Sobota in Slovakia which lies in the heart of Europe. He grew up in a family of musicians. Since a very young age, Tibor found himself deeply connected with nature and graphic expression in many forms felt very natural to him. Experience gained in nature and experience in artistic field constantly complemented each other. This created a strong basis which influenced his entire artistic development as well as remaining an endless source of inspiration for him as a self-taught artist.

///

Tibor Nagy – Fine art : est né et a grandi dans une petite ville appelée “Rimavská Sobota” en Slovaquie. Il a grandi dans une famille de musiciens. Depuis son plus jeune âge, Tibor se trouva profondément connecté avec la nature et l’expression graphique. Son expérience de la nature et le domaine artistique se complete, et restent une source inépuisable d’inspiration.

  • Guy Denning – Les bonnets rouges de Quimper – conte and pastel – 105×42 / nov 2013
  • Guy Denning – coming / conte, pastel and chalk on paper 30 x 30 cm – 2013
  • Guy Denning – the anatomy of violence
  • Guy Denning – self-portrait in my favourite, blue, hair shirt
  • Guy Denning – l’abri Sadi-Carnot x
  • Guy Denning – l’abri Sadi-Carnot iii
  • Guy Denning – l’abri Sadi Carnot i
  • Guy Denning – the hand of man2
  • Guy Denning – the hand of man
  • Guy Denning – Sky’s still blue
  • Guy Denning – one last moment of comfort
  • Guy Denning – Mór-ríoghain
  • Guy Denning – coming
  • guy denning wall drawing

Emotion by Guy Denning…

Emotion by Guy Denning…
Comte et pastel, lumiere, beaucoup de lumiere et d’émotions.

Regarder ses oeuvres, c’est croire en une certaine forme d’humanité…
Je crois.

English artist Guy Denning. Born 1965, still drawing breath…


Book Graphiste freelance

Suivez-moi sur Instagram graphiste freelance, sculptures




Paperblog

Follow on Bloglovin

ouvrir